CPTS Adour Gave

À propos de la CPTS Adour Gave

La CPTS Adour Gave a pour vocation d’être un espace de partage et de mise en œuvre d’outils de concertation, de décisions et d’actions sur les problématiques de santé de notre territoire. 

Depuis sa naissance en novembre 2021, notre Association a développé cette démarche . 

L’Association est née autour d’un groupe de professionnels de santé impliqués dans l’élaboration de la CPTS Adour Gave. Ce groupe a permis le portage et le développement de la CPTS Adour Gave, avec comme priorité la mise en œuvre de dispositifs de coordination autour des patients et entre tous les acteurs de la santé. 

Dès juin 2020, les porteurs du projet de la CPTS Adour Gave envoyaient la lettre d’intention à l’Agence Régionale de Santé des Landes afin d’indiquer leur décision d’entrer dans une démarche de construction d’une Communauté Professionnelle Territoriale de Santé sur un territoire exclusivement Landais, composé de 43 communes pour une population de 27 000 habitants. 

La crise sanitaire COVID fut un catalyseur, permettant aux professionnels de s’impliquer dans des organisations territoriales, principalement avec l’ouverture des centres de vaccination COVID , et de prendre conscience de la nécessité de s’engager collectivement dans le projet.

Les travaux préparatoires au diagnostic territorial et la présentation de l’organisation de la CPTS, ont permis le recrutement à plus large échelle de membres actifs de l’association. 

Grace aux fonds de démarrage alloués par l’ARS et l’URPS médecins Nouvelle Aquitaine, l’Association mobilisa les compétences nécessaires pour soutenir la réalisation du diagnostic territorial et l’élaboration du projet de santé par l’embauche d’un coordinateur.

Le territoire de la CPTS Adour Gave s'est agrandi au cours de l'été 2022 et comporte  à ce jour, 61 communes reparties entre les Landes et le Béarn, pour une population d’environ 46000 habitants.

L’année 2022 a été mise à profit pour rencontrer les acteurs de la santé du territoire : professionnels de santé, établissements de santé et établissements médico-sociaux. 

Dés juin 2022, cinq groupes projet ont été constitués et ont eu pour mission, de finaliser plus précisément les diagnostics mais également de déterminer les principales orientations du projet de santé partagé pour répondre aux six missions : 

 

Une des volontés de la CPTS est d’intégrer une démarche de démocratie sanitaire, conformément à la loi de modernisation de notre système de santé de 2016. Les membres de la CPTS Adour Gave sont convaincus que ce sont les acteurs du territoire de la CPTS Adour Gave (professionnels de santé, institutionnels, associatifs) qui porteront cette démarche de coopération. 

La CPTS est une organisation collaborative de coordination territoriale d’actions de santé identifiées et partagées par le plus grand nombre. La CPTS Adour Gave ne se substitue pas, ni ne s’impose aux acteurs et n’a pas vocation à devenir ni un opérateur de soins, ni un établissement de santé. 

La CPTS Adour Gave s’appuie sur l’engagement volontaire et la responsabilité de ses membres et partenaires, et doit se limiter aux actions auxquelles chaque acteur souhaite participer. 

Le territoire de santé

La CPTS Gave Adour s’étend sur 61 communes reparties sur les départements des Landes et des Pyrénées Atlantiques et couvre près de 46000 habitants. 

 

AmouCastaignos-SouslensLabeyrieOzourt
ArgagnonCastelnau-ChalosseLacadéePomarez
ArgelosCastel-SarrazinLahontanPouillon
ArsagueCastétisLanneplaàPuyoô
Baigts-de-BéarnCastetnerL'Hôpital-d'OrionRamous
BalansunCauneilleLoubiengSaint-Boès
BasserclesClermontMarpapsSaint-Cricq-du-Gave
BastennesDonzacqMaslacqSaint-Girons-en-Béarn
BellocqEstibeauxMimbasteSaint-Médard
BérenxGaasMissonSalles-Mongiscard
BeyriesGaujacqMouscardèsSallespisse
BironHabasNassietSarpourenx
BonnegardeHagetaubinOrthezSault-de-Navailles
BonnutLaà-MondransOssagesSorde-l'Abbaye
BrassempouyLabatutOzenx-MontestrucqTilh
Cagnotte   


 

61
Communes
47000
Habitants
145
Adhérents
6
Missions

Nos missions

Nos Projets

Les actualités du réseau

Dans le cadre du plan national quinquennal antichute des personnes âgées, de son déploiement en région Nouvelle-Aquitaine, de l’axe 4 « l’activité physique, meilleure arme antichute », l’ARS lance un 2ème appel à candidature : Mise en place d’une offre de prévention basée sur des programmes probants…

L’ARS Nouvelle-Aquitaine lance un appel à projet afin de soutenir les hôpitaux de proximité dans le développement de projets innovants en lien avec leurs nouvelles missions et activités.

L’Agence Régionale de Santé Nouvelle Aquitaine lance un appel à candidature pour la création de 50 places pour personnes âgées et pour personnes en situation de handicap au sein de services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) ou de services autonomie à domicile (SAD) mixtes, par extension non imp…

L’ARS Nouvelle-Aquitaine et le Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques lancent un appel à projet pour la création de 20 places de SAMSAH destinées à l’accompagnement d’adultes en situation de handicap sur le territoire des Pyrénées-Atlantiques (64).


La HAS propose aux associations et groupes de patients et d'usagers de contribuer aux évaluations des médicaments, aussi bien dans le cadre des avis rendus en vue du remboursement que des décisions d'autorisation d'accès précoce. La HAS souhaite ainsi recueillir des faits, informations et résumés d’expériences donnant une vue concise et précise du point de vue des patients ou des aidants. Elle attend des contributions collectives qui reflètent les différentes situations et perceptions des personnes concernées. Retrouvez la liste des médicaments ouverts à contribution (accès précoce ou accès au remboursement) ou en cours d'instruction.

La HAS recherche un Chargé de communication web-marketing (H/F) dans le cadre d'un CDI.

La HAS recherche un Lead Technique – Chargé du développement technique (H/F) dans le cadre d'un CDI.

La Haute Autorité de santé publie depuis mai 2021 des flashs sécurité patient (FSP). Chaque FSP décrit plusieurs évènements indésirables associés aux soins (EIAS) sélectionnés dans les bases de retour d’expérience du dispositif évènements indésirables graves associés aux soins (EIGS) ou de l’accréditation des médecins et des équipes médicales.